Esba Grimm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Basyl "Esba" Grimm

Esba Grimm, en 2013.

Nom réel Inconnu
Autres noms Basyl Grimm
Esba Grimm
Naissance 31 Octobre 1989
Câlnic, Drapeau des États-Unis Roumanie
Nationalité Luxembourgeoise Drapeau des États-Unis
Langue Français
Activités Conteur, Acteur, Musicien
Courant Récits audio, improvisations

Site Internet

www.hsd.cool

Œuvre principale

    Histoires Sans Début
 

Citations

"Le Mal, c'est le Bien en mieux!"

"Le Mal est un sport cérébral."

"En tout homme courageux sommeille un maso qui s'ignore."

Esba Grimm est principalement improvisateur et créateur d'histoires audio dans un style qui lui est propre : situé à mi-chemin entre la saga mp3 classique et le livre audio.

Peu connu des masses, il a souvent été décrié pour son humour noir et sa façon légère d'aborder des sujets jugés graves; son insistance à proclamer son alcoolisme, ses penchants sexuels douteux et ses tendances satanistes n'ont parallèlement pas davantage aidé à lui faire gagner la sympathie des foules.
Cependant, l'inventivité du conteur, son univers riche, original et cohérent ainsi que sa personnalité forte lui permettent de trouver grâce auprès d'un public restreint. Il abreuve régulièrement son auditoire de ses contes caustiques et burlesques pour occuper ses longues journées solitaires de jeune rentier millionnaire, quand il ne disparait pas à l'occasion pendant des mois pour se ressourcer et assouvir ses vices.


Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Basyl Grimm naquit au soir du 31 Octobre 1989 à Câlnic, très modeste ville transylvanienne située au centre de la Roumanie. Enfant unique, ses parents -dont on ignore le nom- étaient les descendants d'une ancienne famille locale (reliée au sang de Vlad Tepes selon certaines rumeurs) et exerçaient dans le domaine agricole. Ils possédaient de nombreuses terres dans la région qu'ils louaient à des exploitants locaux ainsi que de larges cheptels de bœufs, de porcs et de poulets dont la vente des viandes offraient à la famille une vie confortable.

 

La ville de Câlnic.

A la fin du printemps 1990, après l'effondrement du régime communiste roumain et la réouverture des frontières, le père Grimm (appelons-le ainsi) voulu se créer de nouvelles opportunités et partit pour plusieurs mois en Europe occidentale, emportant avec lui une partie des ressources financières de sa famille en espérant faire de bons placements. Pendant ce temps, le jeune Esba restait au manoir des Grimm ou suivait sa mère dans ses tournées d'inspection de leurs exploitations, montrant au passage une certaine fascination pour les grands animaux.
Au cours de l'été, le chef de famille tomba amoureux d'une petite fabrique de friandises en faillite au nord du Luxembourg qu'il racheta à bon prix. Il la remit rapidement en état de marche et lança sa production de guimauve qu'il exporta vers son pays natal. L'austérité communiste n'ayant pas favorisé l'usinage de ce type de produits, la marchandise y connut un franc succès et fit rapidement la fortune de l'entrepreneur. Confiant en sa prospérité nouvelle, le père Grimm acheta une grande maison en périphérie de la capitale puis rapatria sa famille et ses meubles les plus précieux au Luxembourg. Il fit ensuite revendre ses possessions roumaines, bien décidé à tirer un trait sur son ancienne vie.


Jeunesse[modifier | modifier le code]

 

Le virage mortel

Ces années furent assez paisibles : le père étendit ses exportations à tout l'ancien bloc de l'est, entretenant ainsi la bonne situation de sa famille. Esba quant à lui avait du mal à s'intégrer à l'école. Bien que très doué -principalement pour l'expression écrite et orale- ses résultats plafonnaient tout juste autour de la moyenne; ses maîtres dirent que c'était un enfant très dissipé et rêveur, les histoires que lui conta longtemps sa mère pour l'endormir en sont peut-être à l'origine ... Toutefois, la façon qu'avait le garçon de déconsidérer les interactions humaines inquiétait déjà quelque peu ses pédagogues. Ceux-ci poussèrent ses parents à lui faire rencontrer plusieurs psychiatres, sans pour autant qu'il y eût de suites prolongées à cela.

Mort des Parents[modifier | modifier le code]

Plus tard, peu après ses 13 ans, au printemps 2003, les parents du jeune Esba décédèrent brutalement dans un accident de voiture alors qu'ils se rendaient  à un dîner et devaient emprunter un virage serré. L'enquête qui suivit mit au jour que l'accident avait été provoqué par un sabotage des freins du véhicule. L'inspecteur Karl Khëlte, avisé du dossier psychiatrique de l'enfant Grimm, accusa celui-ci d'être l'auteur du sabotage. Sans preuve contre Esba et n'ayant aucun suspect, la justice luxembourgeoise déclara un non-lieu et accorda sa protection à l'enfant désormais seul au monde, allant jusqu'à changer son nom pour le préserver des tentations qu'aurait pu susciter sur des gens mal intentionnés l'énorme héritage en suspens ...

Adolescence et Emancipation[modifier | modifier le code]

 

La boisson favorite du conteur


Le jeune orphelin resta quelques temps dans un foyer pour jeunes en difficulté, toujours sujet à une scolarité instable. A l'âge de 16 ans, il put -d'après testament- devenir propriétaire et disposer de la maison de feu ses parents et toucher de surcroît une rente de 1000 euros par mois puisée sur la fortune gardée en banque. Ces évènements liés aux dernières volontés de parents prévoyants rapprochèrent d'ailleurs beaucoup Esba de Maitre Léonard Schneider, le notaire proche de la famille, en charge de son dossier et avec qui il devint très ami.
Ayant à présent un toit à lui et des moyens, Esba décida d'arrêter l'école. N'étant pas tenté de relancer l'usine paternelle et n'ayant de fait pas beaucoup d'activités, il lui prenait parfois de se rendre à la gare voisine, de prendre un train au hasard et de voyager à l'aveuglette. Il fit au cours de ses excursions tout un tas de rencontres pouvant être aussi inutiles que passionnantes, notamment celle d'une prostituée thaïlandaise, ou encore d'un ancien taulard qui l'initia à la dégustation du Martini (dont Esba devint ensuite grand amateur).

 

Débuts de Conteur[modifier | modifier le code]

Après qu'il eût créé sa première histoire, en fin 2009, et au fil de la réalisation de nouveaux épisodes, Grimm prenait vraiment goût à ce type de loisir et en fit l'une de ses passions principales. Il créa un blog sur lequel il sortait régulièrement ses nouvelles créations, et prévenait d'éventuelles absences lorsqu'il retournait barouder.
A ses 21 ans, il put toucher la totalité de l'héritage familiale, se retrouvant dès lors en possession d'une jolie fortune. Il continua malgré cela, avec beaucoup de régularité, la création de nouvelles histoires; Cela même si ses escapades le menaient de plus en plus loin de son foyer (sa villa en Thaïlande, expéditions en Sibérie, visite en Chine, ...), l'auteur ne manque d'ailleurs jamais de faire part à ses auditeurs de quelques anecdotes quant à ses activités sur place.


L'Oeuvre d'Esba Grimm[modifier | modifier le code]

Origines de la Série[modifier | modifier le code]

Esba Grimm, au cours de sa vie, ne s'était jamais sérieusement attelé à la réalisation de travaux artistiques, gribouillant tout au plus quelques débuts d'histoires sans jamais les finir ou se contentant juste de les imaginer lorsqu'il attendait seul un train. C'est dans la nuit du 15 au 16 Novembre 2009, et vers 3h00 du matin, qu'il franchit le pas. La raison est qu'il avait pris la résolution d'arrêter de fumer le lendemain -sa consommation quotidienne de 50 cigarettes lui coûtint trop cher et commençait à noircir les murs de son habitation. Rendu un peu anxieux par la démarche, il n'arrivait pas à fermer l'œil et errait sur son ordinateur. Constatant que l'engin était équipé d'un petit micro, il s'amusa à enregistrer une première histoire, en totale improvisation, avant de la publier le lendemain sur le forum Netophonix (communauté dédiée aux histoires audio). Des retours encourageants le poussèrent à poursuivre et à développer le style nouveau qu'il venait de créer malgré lui... Les "Histoires Sans Début" étaient nées !

Méthode Grimmathique et Univers Étendu[modifier | modifier le code]

La première histoire de Grimm ("La Quête de Samuel") durait 26 minutes et se composait d'une simple narration ; celle-ci entrecoupée d'occasionnelles interventions des personnages sous forme de dialogues ou de soliloques. Le conteur, dès les épisodes suivants, et dans la version 2 de l'épisode pilote qu'il fit un peu plus tard, garda cette structure. par évolution, il ajouta parfois des petits bruitages comiques pour soutenir les actions décrites et des musiques de fond pour gonfler l'ambiance des scènes. A cela s'ajoutaient de nombreuses digressions lancées par l'auteur au cours des histoires, contribuant à définir la patte particulière de l'univers et de son créateur.
Dès la deuxième des histoires (qu'il décida de nommer "Livres" pour rester dans la logique d'un univers de contes), il eut l'idée d'ajouter à tout cela une forme de début récurrent au lancement de chaque épisode. Chacune de ces introductions mettant en scène Esba Grimm lui-même se faisant surprendre par ses auditeurs en pleine action choquante. Après cela, il lançait avant de commencer l'histoire un générique qui fut très apprécié par les auditeurs (extrait de "My! My! Time Flyes!" d'Enya, accéléré 1,6x).
C'est plus d'un an après la création de sa série que, au cours d'une discussion sur le forum OdioArt, Esba Grimm nomma humblement son style "la méthode grimmathique". En outre, il s'avère aujourd'hui que son univers pourrait être qualifié d' "étendu", de par la grand multitude d'histoires qui s'y déroulent et s'y entremêlent de façon concordante. Cela s'est simplement produit par la force des choses, au fil des improvisations des premiers épisodes. L'idée vint au conteur lorsqu'il lui avait paru pratique de lier ensemble les évènement des histoires : cela offrait le confort d'une base sur laquelle appuyer ses impros.

Impacts[modifier | modifier le code]

 

Hommage de Caligo après
la pendaison d'Esba Grimm
.

Grimm se faisait (et se fait toujours, autant que possible) un défi personnel d'être plus choquant à chaque nouveau lancement d'épisode. Les modérateurs du forum de Netophonix furent particulièrement consternés à la sortie du premier livre de la deuxième saison (la carte postale de Thaïlande) où l'on recevait les bons vœux d'un Esba en plein tourisme sexuel et négociant la location d'un enfant. Ses confrontations avec deux modérateurs choqués (et butés) lui valurent l'exclusion du forum, alors que les épisodes suivants focalisaient sur l'arrestation et la pendaison du conteur.
Esba Grimm n'eut cependant plus de problèmes majeurs par la suite et put évoluer tranquillement. Ceci notamment sur le forum OdioArt (défunt concurrent du Netophonix) ; le côté extrêmement déjanté et décalé du personnage faisant raisonnablement contrepoids avec le choquant de ses propos. Cependant, le luxembourgeois ne put jamais toucher un large public, ne faisant que quelques dizaines de téléchargements à la nouveauté.


Anecdotes[modifier | modifier le code]

"Esba" est une anagramme de "Base", lui-même diminutif du prénom "Basyl", d'après l'aveu du conteur fait sur le forum OdioArt.

Sa fréquente utilisation du mot "merveilleux" serait une habitude qu'il a prise à ses débuts de conteur par imitation de son idole : Mr Manatane.

Son attirance pour les ours aurait commencée suite à l'écoute de la saga mp3 "Retour à Jelen" de son fan Xzimnut.

L'auteur a déjà confié regretter d'avoir choisi "Histoire Sans Début" comme titre pour sa série, celle-ci n'ayant aucun rapport avec les "Histoires sans fin".
Il a proclamé en 2012 : "Ce qui est fait est fait, mais s'il ne l'était pas, j'aurais baptisé ma série "Les Chroniques de la carotte" et j'aurais acheté plus d'actions Samsung!".

La "Saison IV" a une structure un peu particulière parce que le conteur avait décidé de terminer sa série à la "Saison III" et de classer les créations suivantes en Hors-Série. Plus tard, il eut envie de reprendre ses "Histoires Sans Début" et transforma ce hors-série en une quatrième saison. Il est à noter que la création du premier épisode de celle-ci ("L'Evasion d'un Cobaye") est longtemps restée en suspens (seulement lancée en 2014), Grimm disant n'être pas pressé de remuer ces souvenirs trop souvent pénibles. Par ailleurs, dans ce livre, il a rendu hommage au défunt forum OdioArt en invitant beaucoup d'acteurs qui en étaient membres actifs.

 

Bannière d'OdioArt

Lors du mixage de ses épisodes, Esba Grimm fait au mieux pour que la somme des chiffres composant la durée de l'enregistrement soit égale à 13, ou au moins qu'elle contienne le nombre 13.
Exemple : la "Page 1" du "Livre XVI" dure 5 minutes 44. Hors : 5 + 4 + 4 = 13. L'auteur dit faire cela en hommage à son maître, Satan.

Esba fut un jour euphorique d'apprendre par ses statistiques de téléchargement que le fichier ZIP d'intégral de sa série avait été chargé quatre fois depuis le Japon.

S'il parle avec la voix enrouée dans la "Page 2" du "Livre XVII", il s'en est excusé en disant : "Je me suis réveillé nu ce matin dans un parking avec le bon goût du Martini dans la bouche... Allez savoir pourquoi!! mais j'ai pris froid, de fait...".

Comme il utilise un avatar représentant un squelette dans le profil des différentes communautés Internet qu'il fréquente, Esba se plaît à se présenter comme tel, à l'occasion.
Il a d'ailleurs, en 2014, prétendu être le squelette au bras de Lady Gaga sur une certaine photo ...

Notre cher conteur a imposé à son public une absence de près d'un an (avril 2015 à mars 2016) suite à une peine de prison de 8 mois qu'il aurait purgée au Luxembourg.
D'après lui, il se serait fait arrêter pour comportement tendancieux après que des parents inquiets aient signalé à la police qu'Esba avait, plusieurs jours à la suite,
rôdé autour d'une école primaire à l'heure de la sortie ... Il se serait défendu en prétendant : "J'en peux rien si c'est le printemps, plaigniez-vous au créateur! Ha ha ha!".

Le "Livre XXV" ("Les Grandes Révélations (Préface)") présente une succession de trois scènes. Chacune est une mise en situation amorçant les histoires à venir au cours de la Saison VIII.

En Octobre 2016, Esba sort le supplément "HSD Vicis Line", soit une ligne du temps retraçant les grands évènements de ses histoires afin d'aider les auditeurs à se situer dans une chronologie de plus en plus vaste et complexe.

Le personnage de "Mouchard", apparu dans le Livre XXX ("Inquisitrospection"), est très directement inspiré d'un protagoniste du même nom issu de la série animée "Beetlejuice". L'enfance de notre ami conteur fut marquée par ce gros oiseau à la voix nasillarde, menaçant constamment de dénoncer le moindre geste incivil. Désireux de reprendre ces idées à son compte, Esba estime qu'il ne pratique là, non pas un plagiat, mais un effort de sauvegarde culturelle. L'auteur se justifie en soutenant que "Le Mouchard" de Beeteljuice n'apparaît que dans un seul épisode, et alors que la série n'est plus diffusée depuis des années et sombre lentement dans l'oubli. Il ajoute également qu'il fait "tout qu'est-ce qu'il veut" ...

En Juin 2018, Grimm fut reçu dans la communauté AudioCité, vouée aux passionnés de livres audio. Les HSD furent accueillies chaleureusement et très aimablement acceptées en partenariat dans le catalogue des livres proposés au téléchargement par ledit site.


Liste des Episodes[modifier | modifier le code]

Les livres existants et leur date/période de sortie :

Saison I[modifier | modifier le code]

  • Livre I : La Quête de Samuel    (16/11/2009 pour la v1, 17/06/2010 pour la v2)
  • Livre II : La Malédiction du Voyeur    (20/11/2009)
  • Livre III : L’Odyssée d’un Nul    (20/11/2009)
  • Bonus 1 : Introduction Livre IV    (26/11/2009)
  • Livre IV : Le Baiser de Marianne    (26/11/2009 à 29/11/2009)
  • Livre V : Conclusion de la Saison 1    (30/11/2009)

Saison II[modifier | modifier le code]

  • Bonus 2 : Carte Postale    (06/12/2009)
  • Livre VI : Lettre à qui veut    (10/12/2009)
  • Bonus 3 : Interrogatoire    (14/12/2009)
  • Livre VII : Le Début de la Fin    (15/12/2009 à 20/12/2009)
  • Livre VIII : Conclusion Saison 2    (23/12/2009)

Saison III[modifier | modifier le code]

  • Livre IX : Le Retour du Monstre (Intro saison 3)    (29/05/2010)
  • Bonus 4 : La Chanson des HSD    (01/06/2010)
  • Livre X : Dard Wars    (12/06/2010)
  • Livre XI : Le Fléau Boutonneux    (28/06/2010)
  • Livre XII : L'Aile ou la Cuisse ?    (14/08/2010)
  • Bonus 5 : Bande-Magnétique    (20/08/2010)
  • Livre XIII : La Genèse    (18/09/2010)

Saison IV[modifier | modifier le code]

  • Journal : L'Evasion d'un Cobaye    (06/06/2014 à 03/08/2014)
  • Bonus 6 : Carte Postale 2    (30/12/2010)
  • Livre XIV : le Carnet d'Esba
    • Page 1 : Un Conte Noir pour Halloween    (26/10/2011)
    • Page 2 : Un Chiant de Noël    (15/12/2011)
    • Page 3 : Publicité    (22/04/2012)
    • Page 4 : Perdu dans l'inconnu    (10/05/2012)
    • Page 5 : Slamystèrieux    (08/06/2012)
    • Page 6 : Nationalien!    (11/07/2012)
    • Page 7 : La Colline a un Ventre    (01/09/2012)
    • Page 8 : Voyage aux Cendres de la Terre    (24/10/2012)

Saison V[modifier | modifier le code]

  • Message : Missive (Intro saison 5)    (30/11/2012)
  • Livre XV : La Mangeuse d'Ânes    (30/11/2012)
  • Livre XVI : Le Conte des 1001 Truies    (13/01/2013)
  • Bonus 7 : Coup de Gueule : "Tare Gate"    (22/03/2013)
  • Livre XVII : Le Fabuleux Destin d'un Malin Poulet    (12/05/2013 à 24/06/2013)
  • Livre XVIII : Conclusion Saison 5    (22/07/2013)

Saison VI[modifier | modifier le code]

  • Message : Communiqué (Intro saison 6)    (13/09/2013)
  • Livre XIX : C'est pas l'pied, sous terre    (21/09/2013 à 18/10/2013)
  • Livre XX : Le Pire Contre-Attaque    (01/11/2013 à 15/11/2013)
  • Bonus 8 : Curiosité : "Alerte Brune"    (29/11/2013)
  • Livre XXI : Mort de Rire (+ Bonus 9)    (13/12/2013 à 09/01/2014)
  • Livre XXII : Conclusion Saison 6    (23/01/2014)

Saison VII[modifier | modifier le code]

  • Message : Courrier (Intro saison 7)    (23/08/2014)
  • Livre XXIII : L'Heureux Tour du Roi    (11/09/2014 à 31/10/2014)
  • Bonus 10 : Carte Postale 3 : Carte d'Anniversaire    (16/11/2014)
  • Livre XXIV : le Carnet d'Esba II
    • Page 1 : Le Débat Intellectuel    (04/04/2015)
    • Page 2 : Pensées en Vrac !    (27/03/2016)
    • Page 3 : L'Enfant Prodige    (02/04/2016)
    • Page 4 : Belles Lettres    (24/04/2016)
    • Page 5 : Pensées en Vrac !!    (24/06/2016)
    • Page 6 : 3h12 du Matin    (13/09/2016)
    • Page 7 : Poète poète !    (24/10/2017)
    • Page 8 : Pomme !    (13/11/2017)

Saison VIII[modifier | modifier le code]

  • Message : Dépêche (Intro saison 8)    (29/07/2016)
  • Livre XXV : Les Grandes Révélations (Préface)    (06/08/2016)
  • Livre XXVI : Nécromancipation    (13/09/2016 à 04/11/2016)
  • Bonus 11 : Livre XXVI : Scène Post-Générique    (04/11/2016)
  • Livre XXVII : Le Dernier Soupir de Marianne    (03/12/2016 à 31/12/2016)
  • Livre XXVIII : La Reine Dégueulasse    (30/05/2017 à 13/06/2017)
  • Livre XXIX : Les Chroniques de Berlu    (24/06/2017 à 06/07/2017)

Saison IX[modifier | modifier le code] - Saison en cours de création ...

  • Message : Correspondance (Intro saison 9)    (25/11/2017)
  • Livre XXX : Inquisitrospection    (09/05/2018 à 29/05/2018)
  • Livre XXXI : La Déveine Passée    (22/06/2018 à ?)
...